Aujourd'hui, les températures sont plus qu'estivales et pourtant on va parler de tricot ! Et en particulier d'un projet qui m'a bien occupé sur la première partie de l’année : le pull Astrantia, de Marie Amélie Designs.

A sa sortie, l’année dernière, j'avais trouvé ce modèle joli mais sans l'acheter immédiatement. Et le coup de cœur laineux à engendré l'achat du patron. En effet, en milieu d’année dernière, Lisa de Squirrel's Yarns a sorti un coloris qui a fait battre mon cœur : « Croiser la loutre ». Un taupe grisé indéfinissable, mais que voulez-vous, je suis un peu comme Charlotte alias Fille d'Hiver, et je fonds sur toutes les nuances du beige au brun ! J'ai donc rapidement contacté Lisa, afin de passer une commande personnalisée de ce coloris. Initialement, mon choix s’était porté sur la base MCN (Mérinos Cachemire Nylon), afin d'avoir un pull bien chaud pour l'hiver. Lisa a donc teint ma commande, et preuve de son professionnalisme, elle m'a contacté très rapidement après afin de me dire que ma commande était prête, mais que le rendu de la couleur changeait sur base MCN, et tirait plus sur le gris que sur le taupe. N'étant pas une grande fan de gris, j'ai donc modifié ma commande et ai demandé une base mérinos classique. Les écheveaux reçus correspondaient là parfaitement à la couleur voulue. Encore merci Lisa ! J’espère que tu as pu vendre les 3 premiers écheveaux à un(e) fan de gris ! En tout cas à titre perso j’étais ravie.

Ce pull Astrantia a été le premier projet initié en début d'année. Et vers la mi-janvier, Marie Amélie à lancé un KAL sur ce modèle, que j'ai rejoint avec plaisir ! Et au final ce KAL m'a bien aidé à me motiver car mine de rien, la première section est de loin la plus laborieuse de toutes ! Les nopes ont un rendu canon, mais il faut sacrément faire travailler le poignet afin de les réaliser. J'avoue avoir amené ce projet dans le RER, et c’était sacrément laborieux ! Au final j'ai pris l'habitude, mais je dois avouer que mes nopes sont mieux définies sur la seconde partie de l'empiècement, car j'ai pris le réflexe de plus serrer le point d'après afin de les faire ressortir. Je suis ravie du rendu et les augmentations sont quasi invisibles. Comme d’habitude avec Marie Amélie, tout est fluide, on ne se pose aucune question et le rendu est top ! La section du yoke était (et de loin !) la section la plus longue. Il m'a fallu plus d'un mois pour en venir à bout ! Et le KAL m'a bien motivée à dépasser cette étape ! Et ensuite ce projet est passé au second plan, pour cause de démarrage de mon Briochealicious et du gilet pour l'anniversaire de ma maman. Et quand je l'ai repris, bien plus tard, un second souci est arrivé : il était de plus en plus probable que je manque de laine pour le finir… Et oui les nopes c'est gourmand ! En réalisant la taille 100, 1270 mètres de fil étaient recommandés, et j'en avais 1200. D'habitude je tricote toujours moins que le métrage préconisé mais là… en avançant sur le corps j’étais loin d’être confiante, d'autant plus que je j’étais pas un cas isolé, plusieurs personnes avaient manqué de laine et fait des manches 3/4. Donc anticipez si vous êtes sur une taille limite comme moi.

Au final, en arrivant à 40cm de corps, j'ai laissé les mailles en attente pour m'occuper des manches, qui m'ont fait terminer mes écheveaux ! Bon au moins j'avais terminé mes manches, et elles étaient longues comme le modèle. Pour les côtes du corps, j'ai donc défait mon échantillon, je l'ai lavé, j'ai détricoté 3 rangs de jersey au niveau du corps, attaqué les côtes et ouf, j'ai eu juste assez de laine pour terminer ! Mais c’était vraiment juste ! J'ai terminé le vas du corps et des manches par un tubular bind off à l'aiguille, J’avoue que c'est long mais qu'est-ce que c'est beau (et qu'est-ce que ça consomme comme laine…). Mais au moins c'est un pull où j'ai zéro reste et ça c’est top ! Au final, j'ai terminé ce pull 4 mois après l’avoir commencé, tout début mai, et c'est le moment où j'ai été contente d'avoir un pull en mérinos et non pas en MCN, car j'ai pu le porter pour Clam'Art Fil avec ma copine Gwladys. Ce qui nous a permis de faire une très chouette série de photos avec Marie Amélie, que j'ai pu rencontrer (#groupie). Sans forcément le préméditer, nos 3 pulls formaient un chouette dégradé, et comme un bouc passait par là nous nous sommes dit que c’était l'accessoire indispensable (chut ! On a raison !).

Astrantia

Je vous laisse avec des photos plus conventionnelles de ce joli pull, hyper féminin. Vivement les fraîches soirées d’été que je puisse le reporter ! 

IMG_9846

Il n'est pas moulant mais pas boxy non plus, juste ce qu'il faut !

IMG_9852

IMG_9858

 

Et cette encolure bateau, je la trouve parfaite !

 

IMG_9862

IMG_9864

 

J'ai alterné mes fils dans le dos, mais ça se voit. Pas simple de gérer l'alernance de tension !!!

IMG_9867

 

Bon là sur la photo on les voit mais sinon promis, mes augmentations sont invisibles !

IMG_9872

Bref, les patrons de Marie Amélie, c'est testé et approuvé ! Le prochain sera le gilet Senecio ! Et vous ?

 


Patron : Pull Astrantia de Marie Amélie Designs

Laine : Noisette fingering coloris Croiser la loutre

Taille : 100

Coût : 58,57€ (dont 7,57€ de patron et 51€ de laine)

Difficulté : Réaliser les nopes et anticiper le manque de laine