Bonjour !

Aujourd'hui on ne va pas parler d'un mais de deux vêtements !
Un combo chemise / pantalon qui marche plutôt bien, pour deux tissus de chez Sacrés Coupons, décidément mon dealer de tissus préféré !
La chemise tout d'abord, c'est Archer ! Alors oui avec mes cours de patronnage j'aurais pu la patronner moi-même mais je dois avouer que parfois, quand les choses sont déjà faites (et bien faites !) et bien pourquoi s'embêter ? D'autant plus qu'avec ce patron, on peut faire deux chemises : une avec un pli rond au dos, et une avec une basque froncée dans le bas du dos. 
Et dernier argument, cette chemise était en promo lors du black friday, donc autant dire que je n'avais pas de raison de me priver !
Le tissu, c'est un gros coup de cœur ! Des petits léopards disséminés sur un coupon de crêpe beige, je ne pouvais que craquer ! Au début, je lorgnais sur un autre tissu, exactement du même type mais en plus chargé et de qualité moindre. Autant dire que lorsque j'ai vu le 2e coupon (celui que j'ai choisi) la décision était toute prise ! Ce qui est drôle c'est qu'en passant devant une vitrine de La Fée Maraboutée, je suis tombée sur le même tissu. Seule la couleur de fond était différente. Ça fait drôle de voir un tissu que l'on a en stock à la maison en vitrine mine de rien !
Bref j'avais tout, j'étais prête à coudre ma chemise ! Au vu de la fluidité de mon tissu, j'ai choisi de réaliser la version 2, celle avec une basque froncée au dos. On ne va pas se mentir, la chemise étant de base assez loose, en plus du fait que les mesures finies soient mentionnées sur le patron, je suis partie bille en tête sans faire de toile. 
J'ai cousu cette chemise avec Lise (alias une ptite crevette sur IG), qui était déjà ma binôme de Ginger jeans, en décembre dernier.
Bon là autant vous dire que j'étais à la ramasse pour ce challenge en binôme. Lise avait fini sa chemise en 15 jours alors que de mon côté, hum hum on dira que j'ai pris mon temps !
Bref, dès la coupe, j'ai eu des soucis, car malgré le fait que mon tissu soit très fluide, je n'ai pas jugé utile d'amidonner. Et pourtant j'aurais dû ! Dès le premier coup de cutter rotatif, le tissu a gondolé au lieu de faire un trait droit... M€@#% ! Et puis comme je suis quelqu'un qui reste souvent sur sa lancée (en même temps j'avais tout épinglé), et bien je n'ai pas tout enlevé pour amidonner et reprendre plus tard, non non j'ai continué !
Et j'avoue que ça gondolait pas mal, surtout sur les coutures le long du droit fil (c'est ballot !).
Du coup, armée de mon entoilage, je me suis attaquée à la patte de boutonnage, en recoupant progressivement tout ce qui dépassait. Bon là j'ai pris du temps mais je pense que c'est ce qui a sauvé les meubles.
Une fois cette étape passée, c'est allé tout seul ! En même temps je n'en suis pas à ma première chemise ! Et puis les coutures de côtés sont surjetées puis cousues à l'aide d'une couture ouverte donc la surjeteuse m'a aidé à égaliser les coutures de côté (heureusement que c'est une chemise loose quoi) et le tour était joué.
Je me suis juste faite avoir à l'étape du col : j'avais tout bien fait, il était beau, et au moment de le retourner... Et bien le col avait les léopards à l'envers ! Et oui, en faisant attention à bien couper toutes mes pièces dans le même sens, et bien je ne me suis pas projetée dans l'espace et je ne me suis pas dit que mon col devait être coupé dans l'autre sens... Bon il me restait du tissu donc ce n'était pas si grave, mais j'étais un peu déçue d'avoir passé du temps pour faire un truc très propre... Mais tout à fait à l'envers ! Bref j'ai recommencé et au final, j'ai pu terminer ma chemise sans autre difficulté.
Allez, je vous montre quand même ces photos de col raté.
Col raté à gauche, col réussi à droite - Pourtant à plat c'est bien à gauche, et pas bien à droite
col raté     col ok
Col raté à gauche, col réussi à droite - Ah en fait non en repliant c'est rapé à gauche !

col raté 2     col ok 2

 

Et le pantalon... et bien c'est mon premier pantalon patronné maison ! Toujours grâce aux Cours Municipaux pour Adultes de la mairie de Paris, car je continue en 2e année. Au premier semestre nous nous sommes attaquées au pantalon et voici donc le résultat ! Alors à la base on avait le choix entre un pantalon dit "de ville" (type pantalon à pinces) et un pantalon "streetwear" (type jean). Mais j'avais les idées bien arrêtées et je suis donc partie du pantalon streetwear pour en faire un chino. En soi rien de compliqué, il suffit de partir sur des poches italiennes, j'ai rajouté deux poches passepoilées sur les fesses, puis j'ai fait une longueur classique mais avec un ourlet à revers cousu, pour rester dans les codes du chino.

Le tissu est un petit bonheur de sergé déniché chez... Sacrés Coupons ! Un sergé de coton avec juste un peu d'élasthane pour être à l'aide. Le pantalon étant à mes mesures, pas de soucis particuliers pour la réalisation, il faut juste être méticuleux lors de la réalisation des poches passepoilées au dos. Et puis est venu le moment du premier essayage, avant de coudre la ceinture. Et en fait, ce petit pourcentage d'élasthane m'a joué un tour ! Car avec ce peu d'élasthane, mon pantalon était trop grand ! Mais genre VRAIMENT trop grand, du style je peux l'enfiler sans ouvrir la braguette...
Du coup j'ai ratiboisé sur les côtés d'un bon centimètre (soit 4 cm en tout) et d'un bon centimètre au milieu dos également. Au final j'ai peut être eu la main un peu lourde sur le ratiboisage car il me va pile pile, et les poches sont petites de ce fait. Note à moi-même pour un prochain chino en élasthane de mettre moins d'aisance initiale, histoire de ne pas avoir à retoucher ensuite.
Mais bon malgré cela je suis tout de même méga contente de mon pantalon et de ma tenue en général, que voici sans plus attendre (désolée pour la viscose froissée, il faisait froid à l'extérieur !) !

IMG_8512

 

Vu de devant, on dirait une chemise classique

IMG_8514

 

Alors que de dos, ça fait liquette, et moi j'aime avec ce tissu fluide !

IMG_8521

 

Bon au final les manches sont tout de même un peu larges et longues (je n'ai touché à rien par rapport au patron, mais pour la prochaine fois, je ferai un peu plus fitté, et moins long !).

IMG_8495

Le détail de mon col et de ma patte de boutonnage (j'adore les petits boutons laiton dénichés à l'Atelier de la Création)

IMG_8496

La fente des manches, toute simple mais efficace

IMG_8499

 

Et voilà la tenue en entier (on voit bien la différence entre le devant et le côté liquette)

IMG_8503

IMG_8505

 

Détail du chino devant (on voit mon débardeur dessous, sorry)

IMG_8508

 

Les poches passepoilées du dos, sécurisées par de petits boutons pour qu'elles ne s'ouvrent pas intempestivement (j'aime beaucoup le rendu !)

IMG_8510

 

L'ourlet à revers du bas

IMG_8524

 

Bref tout ça pour vous dire qu'il y aura d'autres Archer et d'autres chinos maison car ces deux patrons sont rentrés directement dans le top de mes basiques, à décliner à l'envi !

Et vous ? Quels sont vos patrons basiques chouchous ?

 


Patron : Chemise Archer de Grainline Studio et Pantalon Chino (patron perso)

Tissu : Crêpe de viscose et sergé de coton avec élasthane de chez Sacrés Coupons

Taille : 8 pour la chemise (pour la prochaine je ferai une taille 6 aux épaules, et réduirai la largeur et la longueur des manches) - à mes mesures pour le pantalon

Coût chemise - 40,50€ (dont 6,50€ de patron (en promo), 20€ de tissu, 12€ de boutons, 1€ d'entoilage et 1€ de fil)

Coût pantalon : 23,50€ (dont 20€ de tissu, 1€ de boutons, 1€ de zip, 0,5€ d'entoilage et 1€ de fil - patron perso)

Difficulté : pour la chemise coudre un tissu hyper fuyant sans l'amidonner, et pour le pantalon, anticiper l'élasticité