Aujourd'hui, je vais vous parler d'un projet pour lequel j'ai moutonné cet été. Et si je vous dis ça vous devinez certainement de quel patron je veux parler. Il s'agit de la Lillan dress de Nanöo.

Bon à la base, c'est le choix du tissu qui a guidé le patron, et non l'inverse.

1armor lux 

En effet, j'ai profité du traditionnel week-end familial du 14 juillet en Bretagne pour aller faire un tour au magasin d'usine Armor Lux. Co

mment vous dire que ça faisait des années que j'allais tout à côté de Quimper sans pour autant m'y arrêter ! Il fallait absolument conjurer le sort ! Et ça vaut le coup !

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas, Armor Lux a un magasin d'usine auquel on peut accéder toute l’année, et qui permet de dénicher marinières, vareuses et autres vêtements marins mais pas que, à des tarifs très avantageux. Mais ce magasin dispose aussi d'une petite partie tissus où il est possible d'acheter de la marinière de qualité made in France à 10€ le mètre !

Pour les intéressés voici l'adresse : 21/23, rue Louison Bobet, ZI de Kerdroniou, 29556 Quimper

 

Donc de ce joyeux périple j'ai ramené deux panneaux (car oui la marinière se vend en panneaux, un pour le corps et un pour les manches) de deux marinières « classiques » (épaisses quoi) et un petit mètre de jersey de viscose rayé marine et blanc.

1marinières

C'est de ce jersey (celui de gauche sur la photo) que l'on va parler aujourd'hui. J'en avais pris un mètre avec comme objectif de me faire un plantain. Et puis comme ce tissu faisait plus d'1m60 de laize, je le suis dit que je pourrais optimiser ce coupon et faire plusieurs choses avec. Ne me voyant pas dans une robe toute rayée (en plus du fait que je n'aurais pas eu assez de tissu pour) l’idée du bicolore est apparue assez vite. Ne manquait plus que le patron ! Et vous n’êtes certainement pas passés à côté de la déferlante Nanöo de cet été. Une petite robe simple, facile à coudre et facile à porter. Et bien du coup j'ai moutonné !

J'ai profité de mon passage en Bretagne pour aller également faire un tour chez Tissus Myrtille, dont j'entends aussi régulièrement parler par les instagrammeuses bretonnes, pour aller chercher un jersey bleu marine, qui s’assortirait bien avec mon jersey rayé.

Et l'affaire était déjà quasi pliée ! La robe comporte peu de pièces, les étapes sont claires et détaillées, ma petite robe est montée toute seule.

Le seul passage un peu compliqué a été de raccorder les rayures sur le devant, au niveau des pattes de boutonnage (j'ai essayé ailleurs aussi mais le jersey était tellement fluide que j'ai dû laisser tomber l'affaire).

Au lieu de coudre l’élastique à même la robe, j'ai créé une coulisse en joignant le haut et la jupe, je trouvais ça plus propre. Et au niveau de l'ourlet du bas, j'ai simplement effectué un roulotté à la surjeteuse (ce qui me permettait de conserver un minimum de longueur, car je n'ai rien rallongé pour une fois). Et c'est tout ! Autant vous dire que coudre du jersey à la surjeteuse, ça change tout de même la vie ! C'est hyper propre et tellement plus rapide ! Je vous prépare un article à ce sujet d'ailleurs.

Bref revenons à Lillan. Au premier essayage avec l'élastique, ça ne serrait quasi rien, alors que je m'attendais à un effet blousant du haut de la robe. J'ai donc enlevé 10 bon gros centimètres l’élastique pour arriver à l'effet blousant désiré. Et le tour était joué !

Mon jersey étant très fluide, je me suis passée de boutonnières et j'ai cousu de petits boutons cuivrés directement sur les deux pattes de boutonnage.

Et voilà ce que ça donne ! Franchement je suis ravie du résultat !

IMG_7626

IMG_7628

IMG_7634

IMG_7631

IMG_7645

IMG_7658

IMG_7660

Le détail des boutons cuivrés

 

IMG_7662

IMG_7664 

Les poches sont directement prises dans les jupes, pratique !

 

IMG_7667 

Et le roulotté à la surjeteuse : un minimum d'efforts pour une finition nickel !

 

IMG_7642 

Bref une robe dans laquelle on peut bouger sans se sentir engoncée !

 

J'ai juste une petite interrogation sur les « manches » que je trouve un peu longues. J’hésite à les replier vers l’intérieur (comme à droite sur la photo) et à faire un point invisible. Vous en pensez quoi vous ?

 IMG_7669

  

Allez et parce que toutes les séances photos ont des photos qui passent à la trappe, voici ma préférée :

IMG_7632

 

 

Sinon il m'est tout de même resté suffisamment des deux tissus pour me faire un Plantain dans le même esprit, que je vous montrerai bientôt.

 


Patron : Lilian dress de Nanöo

Tissus : Jersey viscose rayé de chez Armor Lux et jersey viscose bleu marine de chez Tissus Myrtille.

Taille : 40

Prix : 39€ (dont 8€ de patron, 26€ de tissus, 3,5€ de boutons, 0,5€ d'élastique et 1€ de fil)

Difficulté : Faire de jolis raccords, au moins au niveau des pattes de boutonnage