... comme tu m'en as fait voir ! Mais comme je suis heureuse d'avoir surmonté les difficultés ! Comme je te porte avec plaisir !

Herbarium c'est l'histoire de mon second pull. Pour rappel, je suis une tricoteuse débutante, et mon premier pull date de l'automne dernier. Depuis, un gilet Colette a vu le jour, mais je pensais déjà à mon prochain pull. Herbarium, c'était décidé de longue date. Lorsque Lise Tailor a publié l'article au sujet de son Herbarium sur son blog, mon coeur tricotesque a immédiatement chaviré ! Je ne connaissais que très peu les laines teintes à la main (j'avais jusqu'alors seulement tricoté du Phildar et du DMC) et la découverte des laines de La Fée Fil, et spécialement dans ce coloris Magdalena a eu raison de moi au premier coup d'oeil : il me FALLAIT ce pull ! Merci Lise, tu es une source intarissable d'inspiration (et même de copie dans ce cas précis, hum hum).

Mais la question qu'il fallait se poser était plutôt : est-ce que ce type de pull serait adapté à une tricoteuse débutante omme moi ? En fait en toute honnêteté, je ne me suis posé la question qu'un quart de seconde. Pour ma part, lorsque je flashe sur un modèle (tricot ou couture d'ailleurs), je prends la difficultéà surmonter comme un défi, et comme j'aime relever des challenges, je suis prête à prendre mon temps pour arriver au modèle désiré (mon anorak Kelly en est un bon exemple).

Ici tant donné que je n'ai pas réfléchi, j'ai directement acheté trois écheveaux de laine 100% mérinos coloris Magdalena lors d'une mise à jour du shop de la Fée Fil. Reçu hyper rapidement, j'ai passé du temps à les papouiller tellement ils étaient beaux ! J'aime j'aime j'aime !

Et dans ce cas, il a fallu sauter le pas de tricoter en rond (et oui, mes précédents modèles avaient été tricotés à plat, mais à l'aide d'aiguilles circulaires certes. Donc le tricot en rond était une grande nouveauté !

Il a fallu passer par la case échantillon, et comme Lise, je suis partie sur des aiguilles 3,25. Donc je vous dis tout ça, mais il faut garder en tête que j'ai commencé ce pull le 25 décembre hein. Et je commence donc à monter mon pull, en taille M. Je tricote mes côtes sans les vriller, je commence le motif, qui est facile à réaliser et qui se mémorise rapidement, je tricote même dans le métro pour aller au boulot. Bref, il faut qu'il monte ! Mais tu parles, omparé à mon précédent gilet tricoté en aiguilles 6, forcément le 3,25 de monte pas aussi vite. Je réalise les augmentations préconisées, de manière bête et disciplinée.

Bon arrivée à la séparation du corps et des manches, je me dis quand même qu'il serait judicieux de l'essayer ce pull, parce que bon, mes deux premiers écheveaux ont sacrément diminué, et que je commence à me demander si j'aurai assez de laine pour terminer... Et là, catastrophe ! Le bas du pull est bon (quoique j'aurais préféré des côtes torses avec le recul) mais je NAGE complètement au niveau du haut du corps. Mais genre VRAIMENT ! Genre 3 fois plus que sur les photos du modèle de présentation... Je ne comprends pas ce que j'ai merdé, je relis mes instructions, et là, je me rends compte de ma bourde : j'ai réalisé les 4 mailles d'augmentations tous les 8 rangs (1 section) et non pas tous les 16 rangs (2 sections). Misère ! Et là je sais pertinemment que si je continue ce pull, je ne le porterai pas. J'enparle à ma mère qui me dit "oh mais tu le finis, tu me le vends au prix de la laine, et tu t'en refais un". Ouiii bien sûûûr ! Il m'a fallu un mois et demi pour arriver à la séparation du corps et des manches, je ne suis vraiment pas certaine de vouloir le recommencer deux fois. D'autant plus qu'à ce moment-là, j'étais en train de lui tricoter un châle à ma maman ! Donc bon je voulais mon pull à moi (égoïsme quand tu nous tiens).

Donc, j'ai dû prendre un décision qui m'a fait mal. Mais genre vraiment mal. J'ai détricoté l'intégralité de mon pull, pour le retricoter sans les augmentations. Il faut ce qu'il faut si on veut pouvoir porter ce qu'on produit. En tricot encore plus qu'en couture, car le temps passé sur un projet est loin d'être comparable. Bilan tricot 2 mois après avoir commencé mon pull : retour à zéro !

L'idée c'est tout de même de toujours voir le positif, donc on va dire que de recommencer ce pull m'a permis de faire un beau montage : j'ai donc fait un tubular cast on. C'était la première fois que je faisais ce type de montage, et je dois avouer que c'est super propre ! Par contre, ce n'est pas le montage le plus élastique du monde, mais bon pour ce projet et pour mes hanches, ça passait. Et puis j'ai pu faire mes côtes torses, donc c'était beaucoup plus joli à mon sens. Et j'étais donc repartie pour un tour ! Au vu di ft de la dernière fois, je n'ai pas du tout fait d'augmentations sur le corps cette fois, et c'était (enfin) parfait ! Il m'a donc fallu un peu moins de deux mois supplémentaires pour revenir au même point, mais d'une manière satisfaisante cette fois.

Une fois passée la séparation du devant et du dos, c'est monté vite ! Forcément, c'était une nouvelle étape et elle m'a davantage motivée. J'ai réalisé mes premiers rangs raccourcis (merci In The Loop pour les explications on ne peut plus claires) et un rabattage des épaules sur trois aiguilles. Je dois avouer que c'est hyper propre ! J'ai ensuite récupéré toutes mes mailles laissées en attente et en ai relevé d'autres (plus que préconisé d'ailleurs, sinon ça tirait trop) pour monter l'encolure. Arès 8 rangs de côtes torses, j'ai fait un tubular bind off et là aussi, c'est d'une propreté et d'une élasticité parfaite !

Cette étape m'a tellement motivée que j'ai tricoté les manches très vite ! J'ai relevé le nombre de mailles préconisé (attention les manches sont très fittées, moi ça m'allait mais si vous voulez des manches moins près du corps, n'hésitez pas à relever le nombre de manches de la taille au-dessus. C'était la première fois également que je faisais du magic loop sur les manches, et au vu des divers commentaires lus sur les réseaux sociaux, j'appréhendais un peu. Et au final, ça s'est super bien passé, et je dois même dire qu'au final, le magic loop, j'aime bien ça (comme quoi) ! J'ai fait un peu plus de diminutions que nécessaire (j'en ai fait deux de plus par manche) pour avoir des manches très fittées. Et en une semaine, j'avais mes manches et donc mon pull ! Quelle joie ! 

Il est parti immédiatement au blocage, et là je vous avoue que j'avais un peu peur que mon pull s'allonge et s'agrandisse beaucoup, comme j'avais pu lire un peu partout. Et au final, je dois avouer que pour mon cas, ça s'est passé comme pour Mag, mon pull n'a ABSOLUMENT pas bougé (je parle du grade Merinos SW, pour les autres que n'en sais trop rien). Et autant vous dire que dès que mon pull a été sec, il a fini sur mes épaules et j'en suis ravie, il est top top top ! Je ne dis pas que je recommencerai tout de suite, mais en tout cas je suis ravie de la coupe, de la couleur, de tout !

Et voici donc les photos (bravo de m'avoir lue jusqu'ici), prises dans un petit coin de paradis parisien.

IMG_6166

IMG_6164

IMG_6170

 J'aime ce côté chamoiré au dos, qu'on voit moins finalement sur le devant, dû à la dentelle

IMG_6171

 Je suis folle de cette dentelle et de l'encolure d'ailleurs !

IMG_6179

 La lisière côté à l'aide de mailles envers, et les côtes torses du bas

IMG_6181

 Et enfin les manches !

 

Et vous ? Avez-vous déjà eu beaucoup de déboires avec un ouvrage pour finalement, en être super contente au final ? Quels sont vos patrons fétiches en tricot ?

Belle journée et à bientôt !

 


Patron : Pull Herbarium de MCL Knits

Laine : Mérino SW de La Fée Fil, coloris Magdalena

Taille : Taille M, rallongée d'une section de 8 rangs sur le corps et de 6 cm sur les manches

Coût : 71,92€ (donc 7,42€ de patron et 3 écheveaux de mérino 21,50€ l’unité). Pas donné mais j'ai un pull du tonnerre de la mort qui tue !

Technique : J'ai l'impression d'avoir appris plein de choses avec ce pull : tubular cast on, tubular bind off, rangs raccourcis, relevage de mailles, bref je me sens progresser et ça c'est positif !