Allez aujourd’hui, on change un peu de la couture, et on part dans un tricot !

Avant de commencer mon pull Herbarium (que vous avez pu voir à de nombreuses reprises sur Instagram) qui se tricote en 3 / 3,25 j’avais envie d’un tricot facile et qui se monte vite ! Comme j’avais envie d’un gros gilet, j’ai jeté mon dévolu sur le Gilet Colette d’Huguette Paillettes, après avoir vu les chouettes versions d’Aiguille Coupon Ciseaux sur Instagram. Je suis donc arrivée chez Lil Weasel en sachant que je voulais une laine qui pouvait se tricoter en 6/6,5, de couleur rouille, et c’est tout ! Je n’avais aucune idée de la marque de laine, j’étais vraiment centrée sur la couleur. Et au final une fois arrivée dans la boutique, mon regard a été attiré par les pelotes de Wooly 5 de DMC (100% mérinos), couleur écureuil. Juste exactement ce que j’avais en tête. Sauf que la Wooly 5, comme son nom l’indique… se tricote en 5 (et 5,5). Mais têtue comme je suis, j’ai décidé de partir sur cette laine malgré tout, et de tricoter mon ouvrage en 6 (au lieu du 6 / 6,5). J’ai donc pris 12 pelotes, histoire d’être sûre de ne pas en manquer, et j’ai pu me mettre à tricoter.

Alors on ne va pas se mentir, le gilet se tricote majoritairement au point de riz, et le point de riz, c’est looooong (même en aiguilles 6). Surtout que j’avais décidé de rallonger le corps du gilet, et les manches afin qu’elles soient longues. Donc autant vous dire que ça m’a pris du temps, facilement un mois et demi. Mais au final je l’ai mon gros gilet douillet !

La partie un peu casse-pieds du gilet, c’est les coutures. Je ne suis pas bonne en couture sur de la laine ! A la limite sur du jersey j’arrive à faire quelque chose d’à peu près propre, mais là sur du point de riz, j’ai pas mal galéré. Les épaules sont pas mal, mais le reste, je ne suis pas méga convaincue. Si je fais une nouvelle version de ce gilet, je pense que je le monterai en circulaire directement afin de limiter le nombre de coutures à réaliser, ce sera mieux pour moi.

Sinon petit défaut de cette laine, étant donné qu’elle n’est pas vraiment retordue et assez aérienne, elle est assez molle et du coup, malgré le fait que je me sois appliquée à rentrer les fils, ils ont tendance à ressortir parfois de manière impromptue. Bon au fur et à mesure je les réarrange quoi.

Mais malgré cela, je suis très contente de mon gilet, qui m’a accompagnée à de nombreuses reprises cet hiver, et qui va très bien avec ma broche renard de chez Hug a Porcupine.

IMG_5350

IMG_5357

IMG_5359

IMG_5364

 

IMG_5370

 

Elle est pas adorable cette petite broche ?

IMG_5373

 

Le détail de la lisière, au point mousse

IMG_5376

 

Ma couture épaule, qui est à peu près la plus proches de ce que j'ai pu réaliser

 

IMG_5352

 

Je vous laisse avec cette dernière photo et mon air fatigué, mais avec le soleil rasant on voit bien le point de riz (ça en valait la peine !)

 

Au final, je pense me refaire une version été de ce gilet (manches et buste courts comme dans le patron initial) mais pas tout de suite hein !

 


 

Patron : Gilet Colette d’Huguette Paillettes

Laine : Wooly 5 de chez DMC coloris 490

Taille : Taille M, rallongée sur le corps et les manches

Coût : 76,7€ (patron gratuit et 13 pelotes de laine à 5.90€ l’unité). Heureusement que le patron était gratuit parce que c’est vrai que tricoter un gilet de cette taille en grosse laine, ça coûte vite assez cher !

Technique : Pas grand-chose à vrai dire à part peut-être s’appliquer dans les coutures (mais ce n’est pas une franche réussite ici).